Marie passe son 2è kyu 28/11/18

WP_20181123_036

1989, Marie, lycéenne timide mais pleine d’énergies et de joie de vivre, c’est moi ! Arrivée à Nancy 2 ans plus tôt, je poursuis naturellement une 7ème année de compétition en twirling bâton. Mais la nouvelle fédération dont je dépends ne correspond plus à mes attentes sportives. Mais hors de question d’arrêter le sport. Je m’inscris donc au tir à l’arc avec mon père. Des moments inoubliables certes, mais je vous l’ai dit j’avais une énergie débordante. José, également archer, me propose donc de venir essayer l’AIKIDO. Qu’est-ce que c’est ? Un sport qui bouge, m’avait-il dit. Je pousse la porte du dojo de Pulnoy… C’est ce qu’il me faut ! Un art martial où il n’y a pas de compétition. Je m’adonne à cette pratique 2 ans, avant que mes études me contraignent d’arrêter.

Baccarat, 2017 ; pour ne pas dire presque 30 ans plus tard, le hakama sur une affiche à la boulangerie attire mon attention. Oui, c’est bien cela, un cours d’aikido vient d’ouvrir à Baccarat. Je décide d’aller faire un tour et pousse la porte du dojo du pôle sportif. Je savais très bien ce matin-là que je remonterai sur le tatami. Cette sensation d’être accroché à un fil, qui vous ramène à des situations évidentes. D’ailleurs, j’ai toujours mon boken, mon jo et mon tanto au grenier. Pour autant, je reste observatrice de ce 1er cours. Mais une semaine plus tard, je franchis le pas, et m’inscris de nouveau à l’aikido. Je fais la connaissance d’Alfred, qui dispense son enseignement dans une ambiance solaire, où très vite, tout le monde sympathise ; femmes, hommes, jeunes, adultes. Chacun à son rythme et en fonction de ses capacités physiques. Aucun jugement, tout le monde pratique ensemble, avec des attentes différentes de cet art martial Japonais. Pour moi, femme active, c’est dans un premier temps, un moyen de décompresser. Mais cela devient très vite MON MOMENT. L’aikido est une discipline qui ne demande pas de force, où déplacement et déséquilibre font partie des clés. Ce n’est pas un art de combat mais un art de défense. Je viens de passer mon 2ème kyu, et compte bien continuer sur le long chemin que nous offre cette discipline.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«